Loading cart contents...
Visualiser le panier Paiement
Cart subtotal:

BUTYCAPS

Complément alimentaire à base de butyrine microencapsulée

 

La butyrine soutient le transit intestinal

 

et favorise le bon fonctionnement intestinal

La butyrine

La butyrine est un triglycéride d’acide gras à chaine courte, le butyrate (parfois appelé acide butyrique ou acide butanoïque). La butyrine compose 3 à 4% du beurre. Les acides gras à chaine courte (acétate, propionate et butyrate) sont produits dans l’intestin pendant la digestion des fibres et des hydrates de carbone.

Le butyrate est la principale source d’énergie pour les cellules épithéliales du côlon (colonocytes).

Le butyrate contribue au bon fonctionnement des cellules du côlon et régule le transit intestinal.

En savoir plus

BÉNÉFICES

La butyrine soutient le transit intestinal et favorise le bon fonctionnement intestinal

  • Adding to cart
  • Adding to cart

Que sont les acides gras à chaine courte (AGCC)?

90 -95 % des acides gras à chaine courte présents dans le côlon sont de l’acide acétique (C2), de l’acide propionique (C3) et de l’acide butyrique (C4). Ce sont des métabolites “postbiotiques” dérivés de la microbiote.

En effet, ces acides gras sont produits dans l’intestin pendant la digestion des fibres et des hydrates de carbone.

L’épithélium du côlon consomme presque entièrement l’acide butyrique, principale source d’énergie des colonocytes.

L’acide acétique et l’acide propionique passent dans le sang (veine porte) et sont utilisés comme précurseurs dans le foie ou les tissus périphériques pour la gluconéogenèse et la lipogenèse hépatique.

Les acides gras à chaine courte (AGCC): métabolites du microbiote

Les bactéries qui colonisent le tube digestif, en particulier le côlon, se nourrissent des prébiotiques que nous consommons pour pouvoir se reproduire. Les prébiotiques sont des substances alimentaires composées généralement de sucres liés (oligosaccharides et polysaccharides) à courte chaîne, mais qui sont cependant essentiels au microbiote intestinal.

En effet, ces fibres sont transformées par le microbiote en AGCC. Parmi eux, le butyrate joue un rôle clé pour la physiologie intestinale, car il est l’une des sources de carbone préférées des cellules épithéliales du côlon. Sans butyrate, ces cellules seraient en « carence » énergétique. (En savoir plus sur les effets cliniques du butyrate)

C’est un exemple de la symbiose entre l’humain et les bactéries : le premier fournit à ses bactéries des fibres qui, en échange, les transforment en source de carbone pour les cellules épithéliales. (Papillon 1999)

Quelles bactéries transforment les fibres en butyrate?

Plusieurs bactéries transformant les fibres en butyrate ont été identifiées: Anaerostipes spp. (A, L), Coprococcus catus (A), Eubacterium rectale (A), Eubacterium hallii (A, L), Faecalibacterium prausnitzii (A), Roseburia spp. (A) (Canani 2011; Koh 2016)

Quelle est la relation entre le butyrate et le microbiote? Comment augmenter son taux de butyrate?

Les AGCC sont produits lors de la fermentation colique par les bactéries de résidus cellulosiques et d’amidons incomplètement digérés. La quantité d’AGCC fabriqués par ce processus de fermentation est donc dépendante du type d’alimentation des individus et du pool bactérien entretenu au sein du côlon.

Une consommation faible en prébiotiques ou la prise d’antibiotiques diminuent la production d’AGCC, en particulier le butyrate.

Rôles biologiques du butyrate

En premier lieu, les AGCC ont des effets sur le tractus gastro-intestinal et assurent un bon fonctionnement intestinal. Leur fonction principale est celle de servir de source d’énergie aux cellules présentes dans le côlon. Le butyrate est la principale source d’énergie pour les colonocytes, ou les cellules qui forment la paroi du côlon. Il leur permet de se multiplier et de fonctionner normalement. À défaut de ces composés, ces cellules subissent une autophagie et finissent par entrer en apoptose, et meurent.

Le butyrate possède une action anti-inflammatoire, agit sur la motilité intestinale, stimule l’absorption de l’eau et du sodium, et contribue à maintenir la couche protectrice de mucus de l’intestin. (Canani 2011)

BUTYCAPS - complément alimentaire à base de tributyrine microencapsulée

La microencapsulation de la tributyrine (granules) permet non seulement de surmonter les mauvaises caractéristiques organoleptiques de cette substance, mais permet également une action retardée pour agir au niveau du côlon. Un sachet de Butycaps contient 900mg de tributyrine soit l’équivalent de 787 mg d’acide butyrique

Conseils d’utilisation: 1 sachet par jour.  Verser sur un yaourt ou un aliment en purée, ou verser directement dans la bouche et avaler en une ou plusieurs portions du sachet avec un verre d’eau. Ne pas mâcher. Ne pas chauffer.

Les sels d’acide butyrique vs la butyrine microencapsulée

Il existe des sels d’acide butyrique. Cette forme est rapidement absorbée au niveau de l’intestin.

Afin d’avoir une action prolongée et active au niveau de colon, le laboratoire ELie (Espagne) a mis au point une forme micro-encapsulée de tributyrine.

Questions fréquentes

Est-ce un produit sûr?

L’acide butyrique étant un métabolite de la fermentation des fibres est considéré comme très sûr.
Dans une étude clinique avec des patients atteint de la maladie de Crohn, la prise pendant 8 semaines de deux fois 2 grammes par jour (4 g) a été bien tolérée et considérée comme sûre.

Di Sabatino A, Morera R, Ciccocioppo R, Cazzola P, Gotti S, Tinozzi FP, et al. Oral butyrate for mildly to moderately active Crohn’s disease. Aliment Pharmacol Ther 2005;22(9):789-94.

Pourquoi prendre Butycaps pendant un repas ?

Butycaps contient des triglycérides de butyrine (tributyrine) et des lipides pour la microencapsulation. Il est donc préférable de prendre Butycaps pendant un repas afin de faciliter la digestion (production de bile et des enzymes pancréatiques) et l’hydrolyse des triglycérides en acides gras (acide butyrique).

Quel est la différence entre le butyrate et les probiotiques ou prébiotiques ?

Les prébiotiques sont des substances non digestibles qui servent de substrat à la flore du côlon. (oligosaccharides et polysaccharides à courte chaîne)

Les probiotiques sont des micro-organismes vivants (bactéries ou levures). On parle de flore intestinale (ou microbiote intestinale), c’est à dire l’ensemble des micro-organismes (archées, bactéries, eucaryotes) qui se trouvent dans le tube digestif. Cela comprend donc les bactéries de l’intestin et celles de l’estomac. La flore intestinale est un bon exemple de mutualisme : coopération entre différentes sortes d’organismes impliquant un avantage pour chacun.

L’acide butyrique (butyrate) est produit par le microbiote intestinal à partir des fibres. Sa production est amplifiée par les agents prébiotiques (fibres solubles).

Est-ce que Butycaps contient du lactose ?

Butycaps ne contient pas de lactose.

  • Adding to cart
  • Adding to cart
  • Adding to cart
  • Adding to cart
  • Adding to cart
  • Adding to cart

Références

Canani RB, Costanzo MD, Leone L, Pedata M, Meli R, Calignano A. Potential beneficial effects of butyrate in intestinal and extraintestinal diseases. World J Gastroenterol. 2011 28;17(12):1519-28.

Koh A, De Vadder F, Kovatcheva-Datchary P, Bäckhed F. From Dietary Fiber to Host Physiology: Short-Chain Fatty Acids as Key Bacterial Metabolites. Cell. 2016 Jun 2;165(6):1332-1345. 

Papillon E, Bonaz B, Fournet J. [Short chain fatty acids: effects on gastrointestinal function and therapeutic potential in gastroenterology]. Gastroenterol Clin Biol. 1999 Jun-Jul;23(6-7):761-9. Review.