La fonction du foie

Le foie est un organe vital, responsable notamment:

  • du métabolisme des nutriments
  • du stockage des glucides sous forme de glycogène
  • de la participation au métabolisme des graisses – important pour le contrôle des réserves d’énergie
  • de la production de la bile pour accompagner la digestion
  • de la synthèse d’enzymes, de protéines plasmatiques de l’inflammation
  • de la filtration du sang
  • de la dégradation de substances potentiellement toxiques en substances inoffensives que l’organisme utilise ou excrète

Le foie est d’ailleurs l’organe interne le plus volumineux du corps humain.

La fatigue chronique, les difficultés de récupération, un teint pâle ou jaunâtre, peuvent être des signes d’un mauvais fonctionnement du foie.

Protéger son foie est donc d’une importance primordiale pour se sentir mieux!

Comment la curcumine peut-elle protéger le foie?

Le curcuma est traditionnellement utilisé pour protéger le foie contre diverses agressions. Des études récentes démontrent l’effet hépatoprotecteur de la curcumine.

La curcumine aide à éliminer les substances toxiques

Le foie est le principal organe qui permet d’éliminer les substances étrangères (xénobiotiques) et filtre en permanence le sang. On peut compter parmi ces molécules étrangères à notre organisme: les hormones, les médicaments, les métaux lourds, les additifs alimentaires…

Le foie transforme ces substances initialement toxiques en dérivés solubles, ensuite éliminés par les urines ou les matières fécales.

La curcumine améliore la digestion en stimulant le foie et la vésicule biliaire et augmente la production d’enzymes pancréatiques. L’augmentation de la production de bile, permet d’accélérer le procédé d’élimination des substances toxiques

La curcumine est également un agent chélateur, c’est à dire qu’elle possède une affinité à se lier aux métaux lourds et facilite ainsi leur excrétion de l’organisme. La curcumine se lie par exemple au Cadmium, au Mercure et au Plomb. La curcumine permet ainsi de réduire la toxicité dans le foie.

Par ce procédé d’élimination la curcumine protège le foie contre un grand nombre d’agents toxiques.

La curcumine protège le foie contre l’oxydation et réduit le processus inflammatoire

Des inflammations récurrentes du tissu hépatique provoquées, par exemple, par un abus d’alcool, détruisent les cellules du foie. Le tissu hépatique normal est remplacé par d’autres tissus (cicatriciel, conjonctif). Il en résulte donc une limitation de la fonction hépatique.

La curcumine permet de protéger les dommages des cellules hépatiques en réduisant l’oxydation des lipides et le processus d’inflammation en inhibant le facteur nucléaire Kappa-B (NF-KB). (Muriel 2009)

Sources:

García-Niño WR, Pedraza-Chaverrí J. Protective effect of curcumin against heavy metals-induced liver damage. Food Chem Toxicol. 2014 Jul;69:182-201

Muriel P. NF-kappaB in liver diseases: a target for drug therapy. J Appl Toxicol. 2009 Mar;29(2):91-100.