Dans cette vidéo (en anglais) le Docteur Keith Black explique comment la curcumine Longvida de la formule d’Optim Curcuma traverse la barrière hémato-encéphalique et la barrière hémato-rétinienne pour s’associer aux plaques bêta amyloïdes, protéines étroitement liées à l’apparition de la maladie d’Alzheimer. La curcumine est naturellement fluorochrome c’est à dire capable d’émettre de la lumière de fluorescence, de sorte que, une fois fixée sur les plaques bêta amyloïdes, des signaux fluorescents peuvent être captés par un dispositif d’imagerie rétinienne. On peut ainsi mesurer la densité des plaques bêta amyloïdes dans la rétine et en déduire / diagnostiquer l’avancé de la maladie d’Alzheimer.