La formule d’Optim Curcuma, Longvida®, est garantie SANS polysorbate.

Il existe aujourd’hui des formulations à base de curcumine qui contiennent du polysorbate 80 mais celui-ci peut présenter certains effets secondaires.

Qu’est ce que le polysorbate 80?

Le polysorbate 80 (ou Tween 80) est un Monooléate de polyoxyéthylène sorbitane. C’est une molécule synthétique employée comme additif alimentaire (Numéro E433), comme ingrédient dans certains produits cosmétiques et également dans certains vaccins contre la gripe. 

Il s’agit d’un émulsifiant qui permet de stabiliser des émulsions. En effet, le polysorbate 80 a la caractéristique d’avoir une partie hydrophile et une autre partie lipophile. Ceci permet, par exemple d’améliorer la solubilité dans l’eau de molécules hydrophobe comme la curcumine et donc d’améliorer leur assimilation.

Est-ce que le Polysorbate est toxique/dangereux?

Le polysorbate est autorisé en Europe comme additif alimentaire (E433). Toutefois, l’EFSA (L’autorité Européenne de Sécurité des Aliments) a réévalué la toxicité et les dangers possibles de certains additifs  dont le polysorbate. Le comité scientifique de l’alimentation humaine (SCF) a  définie la Dose Journalière Tolérée à 10mg/kg de poids corporel et par jour.

Cette quantité correspond à la consommation quotidienne de polysorbate de 600mg pour une personne de 60kg. La dose journalière tolérée est donc rapidement dépassée lors de la prise de compléments alimentaires contenant cet additif.

Quels sont les effets secondaires possibles du polysorbate?

➡ Chez des souris, le polysorbate 80 et la carboxyméthylcellulose, à des concentrations relativement faibles, conduisent à des altérations de l’écosystème intestinal, à une inflammation et un syndrome métabolique (augmentation des niveaux de consommation alimentaire, obésité, hyperglycémie et résistance à l’insuline). De plus, les chercheurs des Universités de Gand (Belgique) et d’Atlanta (USA) ont démontrés que les émulsifiants comme le Polysorbate modifient la composition des souches bactériennes du microbiote intestinal d’une manière qui rend la flore intestinal plus pro-inflammatoire. (Chassaing, 2015; Chassaing 2017)


➡ Deux autres articles récents ont accusé les émulsifiants de provoquer des dysfonctionnements de la barrière intestinale en affectant les jonctions serrées c’est à dire une augmentation de la perméabilité intestinale. Lorsque les jonctions serrées sont déstabilisées, cela conduit à l’entrée d’antigènes étrangers qui activent l’inflammation et les phénomènes d’auto-immunité.  (Lerner, 2015; Csáki , 2011).

La consommation de polysorbate n’est pas donc pas conseillée chez les personnes atteintes de colites ulcéreuses, de la maladie de Crohn ou d’inflammation des intestins.

Dites Non au Polysorbate

Sources:

Chassaing B, Koren O, Goodrich JK, Poole AC, Srinivasan S, Ley RE, Gewirtz AT. Dietary emulsifiers impact the mouse gut microbiota promoting colitis and metabolic syndrome. Nature. 2015 Mar 5;519(7541):92-6.

Csáki KF. Synthetic surfactant food additives can cause intestinal barrier dysfunction. Med Hypotheses. 2011 May;76(5):676-81. doi: 10.1016/j.mehy.2011.01.030.

EFSA (https://www.efsa.europa.eu/fr/efsajournal/pub/4152)

Lerner A, Matthias T. Changes in intestinal tight junction permeability associated with industrial food additives explain the rising incidence of autoimmune disease. Autoimmun Rev. 2015 Feb 9. pii: S1568-9972(15)00024-5. doi: 10.1016/j.autrev.2015.01.009.