Qu’est ce que l’inflammation?

L’inflammation est une réaction de défense du corps à une agression.

Cette aggression peut être d’origine extérieure comme une blessure, une tendinite, un traumatisme, une infection. Elle peut également venir de l’intérieur dans le cas de pathologies auto-immunes.

Les réactions inflammatoires sont déclenchées dans le seul but de défendre l’organisme.

L’inflammation aiguë

L’inflammations aiguë, en général visible, peut se manifester par :

  • une rougeur (érythème)
  • un gonflement (œdème)
  • une sensation de chaleur
  • une douleur qui semble pulser
  • une altération du fonctionnement de l’organe touché, par exemple une difficulté à bouger dans le cas d’une articulation.

L’inflammation chronique

L’inflammation peut être chronique – c’est à dire qu’elle peut durer plusieurs mois voire des années. Elle est dans ce cas plus insidieuse, moins visible et peut se généraliser à tout le corps.

L’inflammation chronique est désormais reconnue comme une réponse à de nombreuses transformations de l’environnement et des comportement s modernes comme par exemple la sédentarité, la pollution, la mauvaise alimentation, le tabac, le stress…

Comment peut-on reconnaître l’inflammation chronique?

Certains signes permettent de soupçonner la présence de l’inflammation chronique:

  • l’excès de poids
  • la fatigue continue
  • les douleurs diffuses, articulaires, musculaires ou tendineuses
  • les douleurs digestives
  • les rougeurs cutanées permanentes
  • Quels sont les effets de l’inflammation chronique?

L‘inflammation chronique est reconnue comme un facteur important dans le développement du diabète de type II, des maladies cardiovasculaires, des maladies immunitaires, des inflammations articulaires, et même des troubles de l’humeur et du comportement. (Verdile 2015)

Qu’est ce qui rend efficace un anti-inflammatoire naturel?

Les anti-inflammatoires permettent de réduire, voire de supprimer les réactions inflammatoires au niveau cellulaire.

Pour qu’un anti-inflammatoire naturel soit efficace, il faut qu’il puisse inhiber les médiateurs du processus de défense comme les cytokines pro-inflammatoires (TNFα, l’IL-1 et l’IL-6), les prostaglandines (PGE-2).

De nombreuses études cliniques démontrent que la curcumine inhibe l’action du NF-kB qui joue un rôle central dans le mécanisme de l’inflammation au niveau cellulaire. (Jurenka 2009, )

Des chercheurs de l’Université de Rhode Island (Etats-Unis) ont récemment confirmé les propriétés anti-inflammatoires in-vitro (sur les cellules) du complexe de curcumine breveté d’Optim Curcuma.

Ils ont démontré que le traitement des cellules avec la curcumine du complexe breveté d’Optim Curcuma réduit significativement les médiateurs de l’inflammation tels que l’oxyde nitrique (NO), les prostaglandines E2 (PGE2) et les protéines interleukine 6 (IL-6). La réductions de ces médiateurs est attribuée à l’effet inhibiteur de la protéine pro-inflammatoire NF-kB. (Nahar 2014).

 Lire également notre news sur l’alimentation anti-inflammatoire

Référence:

Jurenka JS. Anti-inflammatory properties of curcumin, a major constituent of Curcuma longa: a review of preclinical and clinical research. Altern Med Rev. 2009 Jun;14(2):141-53 http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19594223

Nahar PP, Slitt AL, Seeram NP. Anti-Inflammatory Effects of Novel Standardized Solid Lipid Curcumin Formulations. J Med Food. 2014 Dec 9

Verdile G, Keane KN, Cruzat VF, Medic S, Sabale M, Rowles J, Wijesekara N, Martins RN, Fraser PE, Newsholme P. Inflammation and Oxidative Stress: The Molecular Connectivity between Insulin Resistance, Obesity, and Alzheimer’s Disease. Mediators Inflamm. 2015;2015:105828.